L'Institut Français du Japon - Yokohama présente « Ah bon ?! », le mag FLE du Japon.

Aperçu de la presse japonaise




Au Japon, il y a beaucoup de journaux quotidiens. On peut acheter quelques journaux à Kiosk, mais en général, on s'abonne à un journal qui est distribué chez soi chaque jour.
Les grands journaux sont populaires. Il s'agit de "Yomiuiri" (10 millions d'exemplaires), " Asahi" (8,5 millions), "Mainichi" (3,5 millions), "Nikkei" (3 millions) et "Sankei" (1,6 million) 
"Yomiuri" et "Sankei" sont politiquement de droite et "Asahi" est de gauche. " Mainichi" est plutôt de gauche, "Nikkei" se spécialise dans les finances. 
Malheureusement, je ne connais pas de journal japonais comme le Canard Enchaîné. On peut trouver quelques caricatures dans des journaux, mais généralement, le manque d'humour est une caractéristique du journalisme japonais.
Quant à la publicité, il faut noter "Kurashi-no-Techo" (cahier de vie), qui est une revue bimestrielle et populaire. Le fondateur de la revue Yasuji Hanamori (1911-1978) a décidé de refuser tout publicité quand il a créé cette revue (1948). Parce que la  spécialité de cette revue était basée sur le fait qu'on utilisait des articles pour améliorer la vie quotidienne. Il a tenté de vérifier la qualité des produits qu'on utilise dans sa maison, par exemple le frigo, la machine à laver, etc. Pour poursuivre ces tests en étant indépendant, il a refusé toute la publicité.


Texte : Masaharu   - Photo Wikicommons

0 commentaires :

Enregistrer un commentaire