L'Institut Français du Japon - Yokohama présente « Ah bon ?! », le mag FLE du Japon.

Quelques instruments de musique traditionnels

 Le biwa :


Le biwa est un instrument de musique à cordes pincées traditionnel dont l'origine est chinoise. En ce moment, on entend rarement de la musique de biwa.
Cependant, le mot "biwa" me rappelle une légende "Mimi-nashi-Houichi" : le Ménestrel sans oreilles. 
Il était une fois un ménestrel aveugle qui racontait bien l'aventure des Heike en jouant du biwa. Les Heike était la plus puissante famille de samouraïs qui a été complètement détruite par les Genji dans la bataille de la mer intérieure du Japon. La famille Genji est la rivale des Heike et elle a instauré le premier gouvernement de samouraïs à Kamakura. 
Une nuit, le ménestrel a été invité à une réunion parmi des samouraïs pour raconter cette histoire. Il y est allé plusieurs fois. Un moine bouddhiste, une connaissance du ménestrel, a découvert qu'ils étaient les fantômes des samouraïs des Heike qui étaient morts dans la bataille. Le moine a écrit des prières bouddhistes sur toutes les parties du corps du musicien pour se rendre invisible aux yeux des fantômes, mais il a oublié de le faire sur ses oreilles. Elles sont restées la seule partie visible de son corps, les fantômes les lui ont arrachées de la tête, puis les ont emportées. On l'a appelé depuis "le Ménestrel sans oreilles". 


Le Tsugaru-jamisen : 

Le tsugaru-shamisen/jamisen est un style de musique folklorique japonaise sur un shamisen ou jamisen, un type d'instruments traditionnel à cordes pincées. Tsugaru est une région du département d'Aomori. (Le mot tsugaru-shamisen/jamisen" a deux sens, celui du style de musique et de l'instrument.) Autrefois, des pauvres, souvent aveugles, jouaient à la porte des maisons jusqu'à avoir obtenu de l'argent ou de la nourriture. 
Takahashi Chikuzan (1910-1998) a développé cette musique dans un style plus artistique. 
Aujourd'hui, les Yoshida Brothers, Agatsuma et Hirotsuma, sont très connus. Ils mêlent parfois le tsugaru shamisen/jamisen à des instruments occidentaux tels que la basse, la batterie et le piano, en ne jouant pas à strictement parler du tsugaru shamisen. Ils reprennent cependant toutes les techniques qui lui sont propres.


Texte : Masayuki Yamagishi - Photos : 松岡明芳/ Wikipédia. 

0 commentaires :

Enregistrer un commentaire