L'Institut Français du Japon - Yokohama présente « Ah bon ?! », le mag FLE du Japon.

Petite histoire de l'origami

 
L'origine de l'origami n'est pas claire. Au Japon, c'est à l'époque de Heian, au début du VIIe siècle que le processus de fabrication du papier est arrivé depuis la Chine.
Cependant, il n'est pas sûr que l'origami soit arrivé en même temps.
Vers 1700, à l'époque de Genroku, l'origami était très populaire. On peut voir que dans l'ukiyoe, la femme porte un kimono sur lequel est dessiné une grue. A cette époque, l'origami progressait rapidement.
A l'époque de Meiji (1868-1912), l'origami était une matière scolaire à l'école primaire. Puis, la commission d'éducation l'a supprimé. Mais maintenant, l'origami est réévalué artistiquement. De plus, grâce à ses caractéristiques géométriques, on l'étudie mathématiquement.
Je voudrais parler ensuite des différentes sortes d'origami. Il y en a deux : l'origami pour les papiers cadeaux et comme jeu.
L'origami pour papier cadeau reste encore dans le noshigami.
Et dans l'origami pour jouer, comme l'origami typique, on y trouve la grue, le ballon, l'avion en papier (en France, c'est la cocotte en papier)
C'est au Japon que l'origami est le plus développé. Pourquoi? La culture japonaise est celle de la ligne droite et du papier (par exemple Shoji et fusuma, les panneaux et cloisons des maisons).
 
 
Généralement, on utilise un papier de quinze cm2
Mais on peut utiliser n'importe quoi : par exemple, le papier journal. Il existe aussi l'origami en billets de banque. On plie joliment les serviettes de table dans les restaurants de première classe.
Plier avec les doigts, c'est bon pour le cerveau. De plus, l'origami est très bon marché!
 
 
Texte :  Kyoko - Photos : Christelle -

0 commentaires :

Enregistrer un commentaire