L'Institut Français du Japon - Yokohama présente « Ah bon ?! », le mag FLE du Japon.

Le système d'enseignement "Yutori"


Est-ce que vous vous rappelez ces mots : "l'enseignement Yutori"? Au Japon, dans le système scolaire, les directives d'enseignement sont révisées par le Ministère de l'Education, de la culture, des sports, de la recherche et de la technologie, tous les dix ans.

L'enseignement Yutori avait été introduit dans les années 80. Est-ce que le système Yutori a obtenu de bons résultats ou eu de mauvaises conséquences sur l'enseignement? Je vais le vérifier. Avant cela, je vais vous parler de l'ancien système d'enseignement.
D'abord, dans les années 60 et 70, les enfants japonais étudiaient autant qu'aujourd'hui pour passer les examens d'entrée et les concours d'entrée aux universités. En ce temps-là, le système d'enseignement est appelé "bourrage de crâne". Ce système a causé l'enfer des examens. Par conséquent, le ministre de l'éducation à décidé de changer de système. Il a diminué les komas (durée d'un cours).
Depuis 1998, le ministère a pratiqué systématiquement l'enseignement Yutori: par exemple, la semaine de cinq jours est introduite et le ministère de l'éducation a réduit les cours de 30%. Malgré cela, l'enseignement Yutori n'a pas bien fonctionné, il a eu au contraire de mauvaises conséquences. Je vous cite quelques-uns de ces défauts: les parents des élèves les font aller aux Juku (écoles privées), parce que leurs enfants ont beaucoup de temps libre après les cours. Les brimades (ijime) augmentent. Avec les jeux vidéos, les enfants ne jouent plus dehors, et leur force physique diminue. Les notes des enfants japonais ont baissé en 2006 d'après le rapport PISA (test pédagogique international).
En conséquence, le ministère de l'éducation a révisé l'enseignement de Yutori, après avoir regretté le résultat de 2006, et a augmenté les cours de 10% encore une fois à partir de 2008.

Texte : Megumi  - Photo : Christelle

0 commentaires :

Enregistrer un commentaire