L'Institut Français du Japon - Yokohama présente « Ah bon ?! », le mag FLE du Japon.

Le marché de légumes de Kamakura

daibutsu2 

A cinq minutes à pied de la gare de Kamakura, il y a un marché de légumes de Kamakura. Les légumes de Kamakura?
 Oui. Kamakura, l'ancienne capitale du Japon, est une ville historique. Et en même temps, cette ville qui se situe près de la mer a un climat doux et donc c'est un lieu propre à cultiver les légumes. Cependant, on ne voit pas de terres cultivées autour du Daibutsu (le grand Bouddha), ni sur la route de Tsurugaoka-Hachimanngu. Où sont les agriculteurs? Loin des lieux touristiques, ils cultivent leurs champs dans le nord et l'ouest de la ville.











Les maraîchers se divisent en 4 groupes, et chaque groupe vient vendre ses produits tour à tour au marché de légumes de Kamakura. Depuis presque 80 ans, ce marché est aimé par ceux qui habitent à Kamakura et les chefs de restaurants. Vers 7 heures du matin, les agriculteurs commencent à étaler des marchandises. Les clients qui viennent tôt le matin, ce sont les voisins et les chefs de restaurants.
Le marché est plein de monde le matin et l'après-midi, comme les légumes sont frais et bon marché ici. Quand les maraîchers vendent tous les produits, ils quittent le marché. Vers 16 heures, il n'y a personne dans cet endroit.
Les légumes varient selon les saisons. Les tomates et les concombres sont populaires entre autres en été. En hiver, les radis de Miura, dont l'origine est dans cette région, sont demandés. Puisqu'il y a beaucoup de chefs de restaurants italiens et français parmi les clients, les maraîchers cultivent les légumes et les herbes occidentaux, comme des courgettes, du cressons, de la roquette, du basilic, etc.. C'est un petit marché, mais riche et très intéressant.


Texte : Miki/ Photos : Christelle

0 commentaires :

Enregistrer un commentaire