L'Institut Français du Japon - Yokohama présente « Ah bon ?! », le mag FLE du Japon.

Compagnies d’autocar et agences de tourisme sont contrôlées



Un accident d’autocar dans la préfecture de Gunma qui a fait 7 morts provoque une enquête sur les opérations des compagnies d’autocar et des agences de tourisme.


Le ministère des Transports va inspecter environ 200 opérateurs d’autocar en affrètement à l’échelle nationale par rapport aux chauffeurs de bus surmenés et à d’autres violations possibles après un accident de bus dans la préfecture de Gunma qui a tué 7 passagers. L’ Agence de Tourisme du Japon, un bras du ministère du Territoire, des Infrastructures, des Transports et du Tourisme, prévoit de mener une inspection sur place d’environ 50 agences de tourisme qui confient leurs voyages en bus (pour éviter la répétition) à des compagnies d’autocar.

Accident autoroutier dans Gunma

Un autocar qui transportait 45 passagers est entré en collision avec un mur haut de 3 mètres sur l’autoroute de Kanetsu dans la préfecture de Gunma ver 4h40 du matin le 29 avril. L’accident a fait 7 morts et 38 blessés. L’autocar était en train d’aller à Tokyo Disneyland de Kanazawa dans la préfecture de Ishikawa quand il s'est empalé dans le mur de face. Le chauffeur du bus s’est endormi au volant et il n’y avait pas de chauffeur alternant à bord.

Le but de cet audit

L’autorité prévoit d’examiner si la gestion dans de telles entreprises assigne des chauffeurs pour alterner au volant et limite la durée de conduite et la distance. Selon les règles du ministère, la durée au volant doit être de 9 heures ou moins par jour en moyenne pendant 2 jours. Il est aussi interdit de conduire plus de 4 heures continuellement. La limite de distance par jour est de 670km.


Texte : Tomonori - Photo : DR - Source : Kyodo 03.05.2012

0 commentaires :

Enregistrer un commentaire