L'Institut Français du Japon - Yokohama présente « Ah bon ?! », le mag FLE du Japon.

Numérisation de l’Encyclopédie Britannica



Britannica a renoncé à la publication de l’encyclopédie en version imprimée et a décidé de la numériser. Peut-elle faire concurrence aux rivaux déjà très populaires ?


La maison d’édition de l’Encyclopédie Britannica a annoncé le 13 mars qu’elle avait fini la publication de l’encyclopédie en version imprimée avec l'édition de 2010. Son arrêt était inévitable parce qu’on ne pouvait plus attendre une amélioration des ventes de l'encyclopédie en version imprimée à mesure que l’utilisation de celles en ligne telles que Wikipedia ou Google se généralisait.

Avantage de la numérisation

Britannica a l’intention de continuer la publication de l’encyclopédie en version électronique. Selon cette maison d’édition, la numérisation des publications est prévue d’être accélérée. En plus, on ne peut pas maintenant sous-estimer les mérites de la numérisation, tels que la facilité des mises à jour, l’interactivité ou encore la capacité d'offrir simultanément des images animées, des voix et de la couleur. Cependant on doit remarquer qu’il y a encore beaucoup de gens qui ne peuvent pas accéder à Internet. Tels sont les cas par exemple des gens plus âgés, des pauvres ou des technophobes.

Crédibilité

Avec la publication de l’encyclopédie en version électronique, Britannica souligne que son édition en ligne s’appuie sur des sources éditées par des experts et idéologiquement équilibrées, et donc qu'on peut y faire confiance, alors que les encyclopédies en ligne gratuites s'appuient sur des sources volontairement offertes et qu'elles sont surveillées par les utilisateurs.


Texte : Nora Chraline - Photo : WikiCommons - Source : CNN.com-14.03.2012

0 commentaires :

Enregistrer un commentaire