L'Institut Français du Japon - Yokohama présente « Ah bon ?! », le mag FLE du Japon.

Helen Keller : Portrait



Je vous présente une femme qui s’appelle Helen Adams Keller. Helen Keller est née aux États-Unis en 1880. Quand Helen avait dix-neuf mois, elle a contracté une forte fièvre. Elle a été sauvée, mais elle a perdu ses acuités auditive et visuelle, et elle est devenue muette. Donc Helen était gâtée parce qu’elle manquait d’éducation à ce moment-là.


Plus tard, en 1887, les parents d’Helen ont vu M. Alexander Graham Bell qui avait inventé le téléphone et il avait aussi fait des recherches sur l’enseignement pour la surdité. Il leur a présenté un directeur d’école pour les aveugles, donc ses parents lui ont envoyé une lettre.

Rencontre avec Anne Sullivan

Anne Sullivan terminait ses études dans cette école et comme elle avait obtenu de très bonne notes, elle a fait l’éducation d’Helen : les signes de l’alphabet et le langage de tous les jours. Anne Sullivan a toujours soutenu Helen comme professeur et comme amie de cœur. Grâce aux soins d’Anne Sullivan, Helen a réussi à communiquer, à lire, à écrire, à parler. Bien que Helen Keller ait été sourde et aveugle, elle a étudié avec Anne Sullivan à la faculté de Radcliff College et elle est devenue la première personne handicapée à obtenir un diplôme !

Une femme engagée

Helen a fait des discours pour personnes handicapées dans le monde entier. En 1937, elle a visité le Japon et elle a fait une collecte pour les enfants handicapés. Elle a visité l’école pour les sourds à Yokosuka. (J’ai vu cette photo d’alors parce que j’étais élève dans cette école.) Helen a crée une fondation pour personnes handicapées et elle a milité aux mouvements socialistes et féministes. Elle a aussi écrit des essais politiques, des romans et des articles de journaux.

Elle est décédée de maladie quand elle avait 87 ans. Selon Helen Keller, une invalidité est une incommodité, mais ce n’est pas un malheur.


Texte : Megumi Takahashi - Photo : Helen Keller sur WikiCommons - Ah Bon ?! No6

0 commentaires :

Enregistrer un commentaire