L'Institut Français du Japon - Yokohama présente « Ah bon ?! », le mag FLE du Japon.

Grève des infirmiers au Kenya



Le gouvernement kényan a annoncé le 2 mars le licenciement d’environ 25 000 infirmiers en grève, qui demandaient une augmentation salariale et une amélioration des conditions de travail.

Le gouvernement les a accusés de ne pas être fidèles à leurs fonctions. À la suite de cette annonce, le porte –parole du gouvernement kényan, Alfred Mutua, a appelé « tous les infirmiers au chômage ou retraités » à demander un emploi aux hôpitaux publiques.

Soutien de l'opinion publique

Réagissant contre cette mesure, le syndicat des infirmiers a critiqué le gouvernement en disant que ce n’était qu’une tactique pour leur faire reprendre leurs fonctions. Le chef de l’association kényane des établissements hospitaliers, Victor Ng’ani, a aussi dit qu’il serait difficile de remplacer le personnel ayant une longue expérience et des compétences spécialisées.

Malgré la menace de licenciement, les infirmiers n’ont pas cédé au pouvoir et ils ont fini par garder leur emploi, grâce au soutien de l'opinion publique. Cependant, on s'inquiète de la situation des soins donnés aux patients pendant la grève.


Texte : Nora Chraline - Photo : AMREF - Source : BBC News 08.03.2012

0 commentaires :

Enregistrer un commentaire