L'Institut Français du Japon - Yokohama présente « Ah bon ?! », le mag FLE du Japon.

Le jour de Setsubun



Setsubun est une cérémonie en février au Japon. Vous la connaissez ? Qu'est ce que les Japonais font le 3 février ? Et pourquoi ?


L'origine de Setsubun

Setsubun signifie "le moment du changement de saison". Les Japonais pensent que le début du printemps dans le calendrier japonais est environ le 4 février. Cependant, la période entre deux saisons est favorable aux esprits malins. C'est pourquoi les Japonais font cette cérémonie pour les éviter.

La cérémonie de Setsubun

Le 3 février, les Japonais répandent des graines de soja dans chaque pièce chez eux en disant "Oni wa soto, Fuku wa uchi" (= dehors le diable, dedans le bonheur). Et puis, ils mangent la quantité de graines de soja correspondant à leur âge. A l'ouest du Japon, on mange aussi un gros sushi roulé, sans parler, en se tournant vers la direction décidée comme chanceuse cette année-là. C'est pour recevoir le bonheur et être en bonne santé pendant toute l'année.

Une idée propre au Japon

J'ai lu un petit essai personnel sur Setsubun. Selon l'essai, Setsubun exprime bien la manière de penser japonaise. Au Setsubun, un diable vient jusque devant leur maison, c'est-à-dire que les Japonais acceptent l'idée qu'un diable puisse venir jusque devant leur maison. Bien sûr, les Japonais ont peur du diable et ils ne veulent pas le laisser entrer. Cependant, cette relation avec un diable n'est pas stricte : on semble coexister avec lui. Sur ce point intéressant, on peut voir que les Japonais ont cette idée particulière que c'est un mérite d'éviter de préciser certaines choses et de trouver un compromis.


Texte : Reiko - Illustration : Diable chassé à coups de graines de soja

0 commentaires :

Enregistrer un commentaire