L'Institut Français du Japon - Yokohama présente « Ah bon ?! », le mag FLE du Japon.

Arrêt des recherches sur la grippe aviaire


Influenza A - late passage

Les 39 scientifiques qui recherchent le mécanisme de transmission du virus de la grippe aviaire ont annoncé le 20 janvier en commun l’arrêt de leurs travaux pendant 60 jours, en réponse à l’inquiétude du gouvernement américain de possibles attentats biologiques.



Les scientifiques, répartis dans deux équipes aux Pay-Bas et au Japon, recherchent le mécanisme de transmission entre mammifères du virus H5N1 de la grippe aviaire et ils continuent la surveillance de la mutation de ce virus potentiellement capable de se transmettre entre humains. Ce virus est tellement toxique que 60% des infectés sont morts en Asie ou en Afrique. Cependant, le gouvernement américain leur a demandé fin décembre de ne pas publier leur étude en détail par inquiétude de possibles mauvaises utilisations comme pour un attentat.

But de cette interruption

D’après leur déclaration publiée dans les deux revues scientifiques en version électronique, Science et Nature, le but de cet arrêt est de donner du temps pour que les specialistes dans les différents domaines et les hommes politiques de chaque pays puissent discuter et débattre ensemble dans une réunion internationale sur ce que doivent devenir les recherches sur le virus H5N1. Les chercheurs soulignent que leurs recherches sont importantes pour la mise au point du vaccin qui prévient la propagation grave de la grippe aviaire provoquée par ce virus et donc, qu'elles doivent être reprises dès que des mesures visant à réduire les risques de mauvaises utilisations au maximum seront prises.


Texte : Nora Chraline - Photo : CDC - Source : NHK NEW Web 21.01.2012

0 commentaires :

Enregistrer un commentaire