L'Institut Français du Japon - Yokohama présente « Ah bon ?! », le mag FLE du Japon.

Différence culturelle entre les baguettes, et le couteau et la fourchette



À une époque immémorable du Japon, tout le monde mangeait à la main. Dans le monde occidental, il paraît qu'on était carnivore, et de l'autre côté de la terre, ce n'était pas comme ça.


Malgré le fait que je ne sois pas sûr de l'existence de couteaux et de fourchettes en bois, la découverte du métal a dû accélérer la diffusion de ces deux ustensiles en Europe. Ils sont pratiques pour manger de la viande. Au contraire, dans les pays qui ont été influencés par le bouddhisme, en principe, on ne mangeait jamais de viande. Le poisson était l'ali­mentation principale comme protéine animale pour les gens. Pour manger du poisson, les baguettes sont plus pratiques et plus faciles à utiliser que les ustensiles occidentaux. Elles peuvent couper, « grignoter » et enlever les arrêtes.

Au Japon, il semble que les baguettes soient sacrées. Tous les membres de la famille ont leurs baguettes et n'utilisent jamais celles des autres, tout comme le bol à riz. Il y a une coutume au Japon qui est le fait d'enterrer ses baguettes et son bol à riz quand quelqu'un de la famille est mort.

Bien sûr que tous les Japonais mangent de la viande main­tenant et savent utiliser un couteau et une fourchette, mais personne n'en a pour soi-­même. Nous, Japonais, devons garder la culture des baguettes pour toujours, et nous pouvons le faire, je crois.

Texte : Shigetoshi Maruyama - Photo : Frédéric Lauray-Quantin - Ah Bon ?! No4

0 commentaires :

Enregistrer un commentaire