L'Institut Français du Japon - Yokohama présente « Ah bon ?! », le mag FLE du Japon.

Revitalisation de l’agriculture japonaise


Champ à Tôno - 遠野市の畑

Le gouvernement japonais a adopté un plan d’action pour la revitalisation de l’agriculture japonaise. Cependant, ce plan peut-il balayer des soucis tel que le devenir de l’agriculture japonaise si le Japon participe au TPP ?


Le gouvernement japonais a adopté le 25 octobre un plan d’action quinquennal pour la revitalisation de l’agriculture japonaise. Il a été élaboré dans le cadre des mesures pour se préparer au libre-échange et à la suppression des douanes. Ce plan a pour but d’élargir les terres arable pour chaque unité agricole de 20-30 hectares (cette grandeur est en moyenne dix fois plus grande que celle de maintenant) et d’augmenter le nombre des jeunes qui exercent à nouveau l’agriculture. Le gouvernement a révélé l’intention d’intensifier la compétitivité par ces mesures et de développer l’agriculture vers une industrie d’exportation.

Des voix d’inquiétude

Un tel plan a été présenté juste au moment où les agriculteurs japonais étaient en train de protester fermement contre la participation du Japon aux négociations sur l’accord du TPP (le Partenariat Trans-Pacifique). La manifestation a été organisée à cause du souci que la participation au TPP puisse dévaster l’agriculture japonaise. Le Premier ministre Noda et tous les membres de son Cabinet sont favorables à la participation au TPP. Néanmoins, parce qu’il y a beaucoup d'opinions négatives même parmi les parlementaires du parti au pouvoir, il est difficile d’évaluer si ce plan est suffisant pour persuader les gens opposés au TPP.


Texte : Nora Chraline - Photo : Champ à Tôno par FLQ

Source : SANKEI EXPRESS 26.10.2011

0 commentaires :

Enregistrer un commentaire