L'Institut Français du Japon - Yokohama présente « Ah bon ?! », le mag FLE du Japon.

Opération de transport aérien de rhinocéros



Les rhinocéros noirs sont en voie d’extinction à cause du braconnage. C’est pourquoi le WWF (le Fonds mondial pour la nature) s’est mis à essayer de les sauver par une méthode unique. Mais, quel est l’objectif de ce braconnage ?


Les rhinocéros noirs, habitant dans l’Afrique du Sud, ont diminué considérablement à cause de la rapide croissance du braconnage et ils ont été par conséquent classés parmi les espèces en danger d’extinction, a annoncé le 10 novembre l’UICN (l’Union international pour la conservation de la Nature).

Dans une telle situation, le WWF s’est mis à exécuter le projet de les déplacer de la région fréquentée par les braconniers à une réserve zoologique distante d’environ 1 500km, dans laquelle une troupe de commandos surveille sévèrement le braconnage.

Voici la méthode de transport de ces animaux gigantesques. D’abord, on les endort avec un coup d’anesthésique. Ensuite, on les pend à un hélicoptère un par un et on les apporte à un endroit près de la route. Puis, on les transporte par camion jusqu’à un endroit prés de la réserve et, en dernier lieu, on les transporte de nouveau par hélicoptère dans la réserve. La durée de vol est respectivement d'environ 10 minutes. Plus de 120 rhinocéros noirs ont déjà été déplacés grâce à cette méthode.

Des cornes transformées en médicament chinois

Ce qui intéresse les braconniers, c’est la corne de rhinocéros qui se vend à un prix exorbitant au marché noir. On dit que le médicament avec de la corne de rhinocéros se vend bien auprès des riches chinois, malgré son prix fou, parce qu’une rumeur telle que « la corne de rhinocéros est efficace pour les maladies comme le cancer ou les hépatites » s’est répandue dans le monde de la médecine chinoise. Cela coûte à peu près mille euros pour une seule boule de la taille d’une balle de ping-pong !


Texte : Nora Chraline - Photo : DR - Source : Sankei Express - 13.11.2011

0 commentaires :

Enregistrer un commentaire