L'Institut Français du Japon - Yokohama présente « Ah bon ?! », le mag FLE du Japon.

Exhumation d'un bateau militaire mongol de Genkô



Un professeur de l'université de Ryukyu, Yoshifumi Ikeda, a annoncé une grande exhumation le 20 octobre : son équipe a retrouvé un bateau militaire mongol qui avait coulé en 1281 dans la baie d'Imari, préfecture de Nagasaki.

État du bateau

Le bateau avait coulé au fond de la mer à 20-25 mètres de profondeur. Il a été retrouvé dans un état permettant de comprendre sa forme primitive. Surtout, par l'existence de sa quille, on a trouvé une clef de l'énigme grâce à laquelle on a pu déterminer la nationalité du bateau. En effet, une construction navale utilisant une quille était d'une technicité de haut niveau à cette époque-là, et seulement les forces mongoles possédaient ce genre de technique. La quille fait 15 mètres de long et était peinte en blanc.

Cause du naufrage

Genkô, ce sont des opérations militaires majeures entreprises par l'empereur mongol Kubilai Khan pour conquérir l'archipel du Japon en 1274 et en 1281. En 1281, à la seconde invasion de Genkô, la flotte mongole avec environ 14 000 soldats dans 4 400 bateaux militaires est arrivée à Kyushu. Quelques jours plus tard, la plupart des bateaux se réunissaient pour établir un plan d'opération dans la baie d'Imari, quand le typhon Kamikaze s'est abattu sur la flotte et a détruit la majeure partie de celle-ci.

Valeur historique de cette exhumation

Cela fait trente ans que la première exhumation spéciale a eu lieu. Dés lors, plusieurs autres ont été effectuées. L'équipe du professeur Ikeda s'y est mise en 2005 et ils ont enfin accompli de grandes choses en 2010. Son exhumation du bateau de Genkô, c'est le premier cas où un bateau assemblé en bois a pu être exhumé dans son état original, et c'est le plus ancien bateau exhumé au Japon.


Texte : Noriko - Illustration : Bateaux d'attaque japonais vers 1293. (WikiCommons)

Source : Journal Yomiuri - 21.10.2011 et 09.11.2011

0 commentaires :

Enregistrer un commentaire