L'Institut Français du Japon - Yokohama présente « Ah bon ?! », le mag FLE du Japon.

Début de l’Autolib à Paris


Autolib' Station, Paris, Boulevard Diderot 02


Le service expérimental Autolib a commencé à Paris. Avec l’apparition de ce nouveau système de transport, quelle réforme sera apportée à la vie quotidienne des Parisiens ?


Un nouveau système du transport publique « l’Autolib » a été mis en service expérimental le 2 octobre avec 66 voitures électriques dans Paris et sa banlieue, grâce à une collaboration entre la ville et un fabricant français de voitures électriques, Bolloré.

Ce système a pris comme modèle celui du Vélib, opération qui a commencé en 2007 à Paris dans le cadre de la politique anti-pollution. L’Autolib permet aux abonnés de prendre une voiture et de la déposer à n’importe quelle station qui leur convient. Après une durée expérimentale de deux mois, ce service deviendra accessible au publique à partir du 5 décembre avec au moins 250 véhicules.

À la fois écologique et économique

La ville a le projet d’étendre ce système au point de pouvoir offrir 3 000 voitures électriques et 1 100 stations de charge dans Paris et 46 villes d’Ile-de-France. Par cela, on peut s'attendre à voir diminuer la moitié des voitures de cette région qui fonctionnent à l’essence. De plus, le coût de l ‘abonnement est raisonnable : 12 euros par mois pour un abonnement annuel et 5 euros pour chaque 30 minutes d’utilisation.


Texte : Nora Chraline - Photo : Station Autolib à Paris par Poulpy

Source : NHK World 03.10.2011

0 commentaires :

Enregistrer un commentaire