L'Institut Français du Japon - Yokohama présente « Ah bon ?! », le mag FLE du Japon.

Le JR désolé d'avoir exclu les voyageurs

Le président du JR Est (Ndlr : le groupe JR est au cœur du réseau de chemin de fer japonais) a visité l'Hôtel de ville de Tokyo le 20 juin pour présenter ses excuses au préfet à propos des mesures prises lors du tremblement de terre du 11 mars. Juste après le séisme, le JR Est a décidé d'arrêter toute circulation des trains ce jour-là. Ainsi, dans beaucoup de gares, les rideaux de fer ont été fermés, ce qui a exclu les voyageurs des gares.

Reproches de la préfecture

Contre ce fait, la préfecture de Tokyo avait protesté par écrit en mai. Selon le préfet Shintaro Ishihara, « le président aurait dû venir beaucoup plus tôt pour s'excuser aux voyageurs et aux habitants de Tokyo. »

Rôle de la gare

Après cette entrevue, le président du JR Est a dit qu'il comptait prendre les mesures nécessaires pour parer à un cas pareil, en collaboration avec les arrondissement, les villes et la préfecture. Il a mentionné la possibilité d'offrir les bâtiments et les espaces qui appartiennent aux gares comme refuge pour les voyageurs et les gens dont l'habitation est loin et qui ne peuvent donc pas rentrer chez eux à pied.


Texte : Miki - Illustration : Wiki Commons - Source : Nihon Keizai Shinbun

0 commentaires :

Enregistrer un commentaire