L'Institut Français du Japon - Yokohama présente « Ah bon ?! », le mag FLE du Japon.

Henri Salvador - Portrait



Est-ce que vous connaissez Henri Salvador ? C'est l'un des chanteurs les plus représentatifs en France, et il a été décoré de l'ordre national de la légion d'honneur : c'est formidable ! Aujourd'hui, je vais vous le présenter.


En 1927, il est né à Cayenne, qui est situé au sud des États-Unis. Quand il avait 12 ans, sa famille a émigré en France. Il a commencé par jouer de la guitare pour des chanteurs et c'est ainsi que sa carrière musicale a pris son départ.

En 1956, c'était la première fois qu'il chantait du rock'n roll en français. Dans les années 60, il a développé son activité comme invité d'émissions de télévision. Il était musicien et comique.

En 2002, son CD Chambre Avec Vue s'est vendu à plus d'un million d'exemplaires. Ses chansons n'expriment pas les difficultés habituelles de la vie ; elles sont douces, belles et claires. C'est pour cela que je l'adore. Il chante lentement, c'est utile pour apprendre le français.

En 2008, il est mort chez lui à Paris : il avait 90 ans. Son enterrement a été célébré à l'église de la Madeleine. Le président Sarkozy, le prince Albert II de Monaco et beaucoup d'autres gens célèbres du monde entier ont assisté à ses funérailles. Le président Sarkozy a dit : "Ses refrains et sa voix de velours inimitable continueront à nous bercer, encore longtemps." L'ancien président Jacques Chirac a dit : "La France perd aujourd’hui un immense talent, dont les chansons, comme l’éclat de rire, resteront dans toutes les mémoires."

Cinq mois avant sa mort, il a donné un concert au Japon. À cette époque-là, il a accordé une interview sur sa vie. Il a dit : "Je ne jette jamais un regard sur mon passé. Je pense toujours à demain. Je n'aime pas le passé. Je crois que le passé est mort. La musique évolue tout le temps. Tous les jours, beaucoup de musiques naissent. Mais on peut trouver une mélodie nouvelle : c'est un miracle ! Je pense que la musique est tout, elle est tout à fait ma vie. Donc je pense toujours à la musique."

Il a continué à chanter jusqu'à la fin et il représentait le plaisir de vivre. Je crois que les mélodies qu'il a laissés et son rire sonnent toujours bien dans le monde : ils nous donnent du bonheur.


Texte par Hiromi Okuya - Ah Bon ?! No2

0 commentaires :

Enregistrer un commentaire