L'Institut Français du Japon - Yokohama présente « Ah bon ?! », le mag FLE du Japon.

Homosexualité et homoparentalité au Japon



J'ai vu récemment au journal télévisé un reportage sur l'homoparentalité. J'ignorais d'ailleurs que cela définissait la situation d'un couple homosexuel ayant des enfants. Selon le reportage, la France est restée très conservatrice concernant l'homoparentalité. J'ai donc voulu connaître la situation des homosexuels au Japon.

Chez nous, les homosexuels existaient depuis longtemps dans le monde religieux, dans le château d'Edo et parmi les samouraïs, mais on cachait l'homosexualité. Dans les classes populaires, souvent, on se mariait pour unir deux familles au détriment de l'amour des individus. Les homosexuels étaient obligés de se marier en cachant leur tendance homosexuelle et la personne du couple qui ne l'était pas, soit le mari, soit la femme, se résignait à mener une vie conjugale malheureuse.

Mais aujourd'hui, les gays et les lesbiennes sont loin de cacher leur homosexualité. Ils en profitent pour déployer de l'activité, surtout dans les médias. Selon internet, chez nous, environ 4% de la population de 20 ans à 59 ans est homosexuelle. Or, le mariage homosexuel est interdit au Japon, car cela viole l'article de la Constitution japonaise disant que le mariage doit se faire entre un homme et une femme. Si on permettait le mariage homosexuel, on devrait réformer la Constitution. Chez nous, il n'y a pas le PACS ni le "registered partnership". Les homosexuels japonais vivent en concubinage sans déclaration de mariage. Souvent, on le déguise sous forme d'adoption : une personne plus âgée inscrit une personne plus jeune sur le registre de l'état civil comme un enfant adopté.

Pour le moment, les homosexuels jouissent de leur vie célibataire et ils ne revendiquent pas sérieusement leur droit de se marier. Le mariage homosexuel n'est pas un sujet de débat à la Diète, ni de promesses électorales. Alors qu'il y a plusieurs pays qui l'ont déjà permis comme les Pays-Bas (en 2001), la Belgique (en 2003), l'Espagne (en 2005), la Suède (en 2009) et la Norvège (en 2009), le Japon est resté presque indifférent. Il faudra attendre longtemps pour réaliser l'homoparentalité.

À ce propos, le premier couple homosexuel du monde, c'est le couple danois d'Axel Axgil, un militant homosexuel, et d'Eigil Axgil, un homme d'affaires. Ils se sont mariés le 1er octobre 1989 par "registered partnership" : celui-ci a été créé au Danemark en 1989 pour la première fois dans le monde.


Texte par Waka Shinozuka - Photo par Ludovic Bertron - Ah Bon ?! No2

0 commentaires :

Enregistrer un commentaire