L'Institut Français du Japon - Yokohama présente « Ah bon ?! », le mag FLE du Japon.

La bûche de Noël


Noël approche. Quand on parle du gâteau de Noël, le plus populaire au Japon est un grand gâteau rond recouvert par de la crème fouettée et décoré avec des fraises et de petits objets de Noël. En France, on l'appellerait une bûche de Noël. Mais comment et quand a été créé ce gâteau ?

Origine de la bûche de Noël

Il est clair que la forme de ce gâteau a été inspirée par la coutume, existant dans toute l’Europe depuis le XIIème siècle, selon laquelle on allumait une bûche dans la cheminée à Noël. Comme cette bûche devait brûler du 24 décembre jusqu’au Nouvel an, on devait choisir une grosse bûche en bois dur.

On dit que le feu produit par la bûche était à l’origine un hommage au soleil. Cette cérémonie serait dérivée de diverses célébrations païennes associées au solstice d’hiver. Pourtant la date de naissance du dessert reste inconnue. Il y a au moins trois hypothèses :
1. Ce gâteau aurait été inventé par un pâtissier à Paris en 1945.
2. Ce gâteau serait présent dans la région Poitou-Charentes depuis le XIXème siècle.
3. Ce gâteau aurait été fabriqué par un pâtissier du nom de Pierre Lacam ver 1879. Il était chercheur sur l’histoire des gâteaux.

Si on considère que ces trois hypothèses sont exactes, on peut en déduire que la bûche de Noël a vu le jour dans la région Poitou-Charentes vers le XIXème siècle et que, ensuite, Pierre Lacam l’a trouvée et l’a présentée dans un de ses livres ; à peu près un demi-siècle après, un pâtissier parisien l’a commercialisée et l’a rendue populaire en la décorant de divers petits objets. On ne comprend cependant toujours pas pourquoi la forme de la bûche de Noël a eu un si grand succès auprès des Français.

En France, il semble maintenant impossible d’imaginer Noël sans bûche. Et vous, quel type de bûche choisirez-vous cette année ? La bûche de Noël classique ou glacée ? À base de crème au beurre ou à la crème fraiche ? De forme traditionnelle ou moderne ? Aux fruits, au chocolat, à la vanille ?


Texte par Nora Chraline
Paru dans Ah Bon ?! - No1

0 commentaires :

Enregistrer un commentaire